Accueil Découvertes Spécialités Culinaires Stéphanoises

Spécialités Culinaires Stéphanoises

372
0
PARTAGEZ !
fourme de montbrison et côte du forez

Quelles sont les spécialités culinaires de Saint-Etienne ? Parce que pour toi Saint-Etienne c’est quoi, juste une ville à coté de Lyon avec une équipe de foot pas trop mauvaise et un accent étrange ?

Et ben oui c’est ça mais pas seulement ! Saint-Etienne est le chef lieu de la Loire, ses habitants sont les stéphanois.es. Alors oui je te l’accorde on a un accent qui part un peu n’importe comment quand on prononce les « –ment, -man, -nant, -mon… » ce qui deviennent souvent des «-méannt » comme dans « Maméaann » ou « comméaannt » et on mets des « y » de partout, mais ceci n’est pas notre seule marque de fabrique. Nous sommes aussi de fins gourmets, enfin des gourmands, on aime bien les bonnes choses.

Dans cet article je vais te parler de quelques spécialités gastronomiques stéphanoises. Attention je te préviens tout de suite tu risques de rire mais surtout tu risques d’avoir faim à la fin de cette page.

Les spécialités culinaires stéphanoises

Vous le savez peut être on utilise des mots étranges tout droit sorti de notre Gaga (patois) local avec pour certains un accent à couper au couteau mais on sait rester simple aussi. Vous allez le voir avec notre cuisine qui est des plus simple.

Simple mais savoureuse et puis qui serait dire non à de bonnes patates ? Pas moi en tout cas. Alors laissez moi vous faire un tour d’horizon des spécialités stéphanoises en vous proposant tout d’abord un menu puis des petits bonus parce qu’il n’y a pas de mal à se faire du bien.

Un menu stéphanois

Salade de Barabans et sa Râpée : une entrée typique et presque légère

La salade de barabans ou plus communément appelée salade de pissenlits par le reste du monde, est une salade de jeunes pousses de pissenlits accompagnée de lardons cuits.

On peut accompagner cette salade d’une râpée de pommes de terre. C’est tout simple puisqu’il s’agit de pommes de terre crues râpées et mélangées avec des oeufs battus, du sel et du poivre.

Pour un peu plus de saveur rajoutez du sarasson, une sorte de fromage blanc obtenu à partir de babeurre que vous pouvez manger nature ou avec de la ciboulette, de l’ail, du sel et du poivre.

Au passage on est d’accord que baraban donne quand même plus envie que pissenlit, non ? D’ailleurs un groupe local porte se nom : Les Barabans, du reggae venu de Planfoy

salade de barabans spécialité culinaire saint-tienne

©Flickr Anne_Fr

Plat proposition 1 : le Plat au four

Le Plat au four, comme son nom l’indique est un plat au four et c’est du lourd enfin surtout pour l’estomac. Il s’agit de pommes de terre coupées en fines rondelles sur lesquelles on rajoute des oignons, de l’ail, des fines herbes, une grosse tranche de lard et du bouillon.

Voilà la messe est dites après ça vous pouvez passer 8 jours sous une benne sans peine.

plat au four stéphanois

©foodreporter.fr

Plat proposition 2 : une Soupe mitonnée

Pour ceux qui n’ont pas l’habitude voilà une spécialité qui devrait vous convenir, la soupe mitonnée. Une soupe de légumes mélangée avec du beurre et du pain dur bouilli.

On dirait pas comme ça mais c’est vraiment bon.

Un fromage avant le dessert ?

La ville de Saint-Etienne n’a pas de fromage à proprement parlé mais les Monts du Forez, à quelques kilomètres de là, en élabore un sous label AOP. Il s’agit de la Fourme de Montbrison, vous en avez forcement déjà entendu parlé.

Fait à partir de lait cru ou pasteurisé de vache, c’est un régale pour les papilles. A poser sur une tranche de pain de campagne.

D’ailleurs ce fromage est tellement réputé qu’il a même une fête à son nom qui à lieu à Montbrison entre fin Septembre et début Octobre.

Pour accompagner le fromage voir même tout le repas si vous voulez vous pouvez goûter l’un des vins des Côtes du Forez.

fourme de montbrison et côte du forez

©Flickr gites42

Le dessert : Matefaim

Ce dessert viendra combler les estomacs vide car comme son nom l’indique le MateFaim est bourratif. Fait à base de pommes (du Pilat tant qu’à faire), de sucre, de farine, de lait et d’oeufs il vous calera tout le soir. Vous pourrez rajouter un peu de fleur d’oranger pour le goût.

Alors ça y est vous êtes coufle ? Une bonne sieste et il n’y paraitra plus.

Juste pour le plaisir des papilles je vous propose d’autres spécialités culinaires de Saint-Etienne.

matefaim aux pommes dessert stéphanois

©Flickr M.D

Autres spécialités culinaires de Saint-Etienne

Les bugnes faites spécialement pour Mardi Gras. Ce sont de petits beignets moelleux ou croquants fait à base de beurre, farine, lait, levure, oeuf et sucre. Auquel vous pourrez rajouter de la vanille et de la fleur d’oranger mais que quelques gouttes histoire de relever le goût

Le Gâteau de foie est parfait si vous aimé les abats. Fait à partir de foies de volailles mélangés à du lait chaud, du pain et des assaisonnements. Il parait que c’est un régale.

Le Barboton est encore un plat riche, c’est un ragoût de pomme de terre (encore et toujours de la patate) assaisonné au thym et au laurier

Et pour en finir avec les patates le Patia, ce sont des pommes de terre avec de la crème et du beurre, simple comme bonjour mais tellement bon. Il faut juste être patient parce que c’est quand même 2h30 de cuisson.

Convaincu par la cuisine stéphanoise ? Si c’est le cas n’hésitez pas à vous essayer à l’une de ces recettes vous ne serez pas déçu.